Agrandissement et rénovation de l’Hôpital régional Chaleur

Bathurst, NB


L’Hôpital régional Chaleur est situé à Bathurst. Il comprend environ 215 lits et fournit une vaste gamme de services primaires, secondaires régionaux et spécialisés – tel que les services de soins ambulatoires, de chirurgie, diagnostiques, thérapeutiques, de réadaptation ainsi que les services à la mère et l’enfant. L’Hôpital régional Chaleur est partenaire autorisé du Programme de médecine familiale de l’Université de Sherbrooke et du Programme de soins infirmiers tant de l’Université de Moncton que de l’Université du Nouveau-Brunswick à Fredericton.

Construit en 1967, l’Hôpital régional Chaleur est le plus ancien hôpital régional du Nouveau-Brunswick. Le bâtiment d’une superficie de 42 317 mètres carrés est construit sur 7 étages. Un projet majeur d’agrandissement et de réaménagement des espaces fut initié en 2014. L’ambition consiste en la modernisation du bâtiment et de ses installations de soins aux patients. Divisé en huit contrats distincts, ce projet majeur devrait être complété en 2022. La valeur totale du projet est estimée à environ 158 millions de dollars.
Le projet comprend la construction d’une annexe à la façade ouest du bâtiment. Comportant cinq étages d’une superficie totale d’environ 11 507 mètres carrés, l’ajout au bâtiment abritera de nouvelles salles de patients et de naissances ainsi que les services de dialyse, de consultations externes, d’oncologie, de pédiatrie et administratifs. L’agrandissement à l’hôpital est présentement en construction. Cette phase de construction comprend les travaux de fondation, de structure et la mise en place des murs extérieurs.

Une fois l’agrandissement terminé, une rénovation majeure de la tour existante sera entreprise sur plus de 10 000 mètres carrés pour ramener le bâtiment aux normes tout en maintenant les services aux patients. Les services complets d’ingénierie sont assurés par Roy Consultants.

L’envergure du projet est d’autant plus importante lorsque nous considérons que le bâtiment au complet doit rencontrer les normes d’aujourd’hui à la clôture du projet. Puisque le bâtiment fut construit selon les normes de 1967, plusieurs aspects du bâtiment doivent être modifiés ou ajoutés en conséquence, incluant mais ne se limitant pas à la structure de contreventement, le système de suppression de feu, le système de contrôle de la fumée, le système de gaz médicaux, le groupe électrogène, l’architecture des sorties d’urgence, les matériaux utilisés pour les systèmes de ventilation et de chauffage, les supports séismiques des éléments non-structuraux, etc.

Pour des raisons de fonctionnement, le nouveau bâtiment doit aussi être construit en utilisant les mêmes élévations de plancher que l’existant. Cependant, les planchers existants furent construits avec des espaces de plafond restreints en utilisant des technologies de systèmes mécaniques qui ne sont plus acceptées par les normes d’aujourd’hui. Pour régler la situation, un étage du bâtiment au complet sera transformé en espace mécanique et huit nouveaux systèmes de ventilation seront aménagés pour ventiler les nouveaux espaces ainsi que les espaces rénovés.